J’ai commencé timidement à « suivre » Zara, derrière mon écran au 1er confinement. Pendant cette période Zara a offert beaucoup aux praticiens pour les aider dans cette période. Fraîchement installée dans mon activité, c’était rassurant pour moi de constater que tout n’était pas à l’arrêt. La richesse de ses contenus, sa générosité m’ont plu. La vie a repris, l’activité aussi.

Lors du deuxième confinement, je n’ai pas hésiter à faire appel à Zara. Certes mon activité fonctionnait « un peu », toutefois je ne me sentais pas encore alignée à tout ce qu’il y avait au fond de moi et je ressentais le besoin « de plus », d’être accompagné en tant qu’entrepreneure.

Cela fait trois mois que je suis dans le programme de Zara et quelle « claque ». Incroyable de mesurer combien je suis passée, à mon rythme, soit petit à petit de mes « envies » à mes réalisations. J’ai tout refondé. Depuis, je créée, j’ose et je travaille en profondeur sur l’entrepreneure « éveillée » que je suis au jour le jour et que je veux être dans l’avenir.

J’ai fait des bonds de géants et cela se ressens dans mes accompagnements, j’ai la clientèle de mes rêves, toutes ces belles personnes que j’avais envie d’accompagner viennent naturellement parce que Zara a ce talent, sait nous challenger et nous reconnecter à nous-même, avec ses multiples casquettes de Coach, Sophrologue, Energéticienne et tant d’autres.

Zara, c’est une magnifique âme. Disponible, généreuse, franche et douce à la fois. L’accompagnement est double à la fois individuel et en groupe. Que de belles rencontres, que d’énergies communes et porteuses lorsque le moral flanche, car oui la vie est faite de hauts et de bas, même pour les entrepreneurs « éveillés ».

Et pour couronner le tout en l’espace de trois mois mon chiffre d’affaires a été multiplié par 10 !

Alors, je vous dis un grand oui. Oui, vous pouvez continuer votre métier passion, il suffit de s’autoriser et de se faire accompagner si besoin.

Immense gratitude et ce n’est pas fini, j’ai encore 3 mois d’accompagnement à vivre 😉

Delphine